0
farine de coco
En stock

Farine de Coco 1kg

Farine de chair de noix de coco dégraissée issue de l'agriculture biologique et conforme aux standards du commerce équitable.
7.76€ la pièce
La pièce
7.76 €
La farine de coco est le co-produit du pressage de la pulpe de noix de coco qui donne l’huile d’un côté, le tourteau de l’autre. Il est important de pouvoir le valoriser ! Ce tourteau est donc broyé pour obtenir une poudre ultrafine qui s’utilise à la manière d’une farine. La farine de coco « le bio pour tous » est issue d’une filière coco bio et équitable mise en place à Sao Tomé, petit État insulaire africain recouvert de cocotiers. Elle est bâtie autour d’une relation durable avec les producteurs. Un engagement sur trois ans, des prix garantis et l’existence d’un fonds de développement permettent à plus de 300 familles de ne pas vivre seulement au jour le jour, de se soigner, de s’équiper… Sa particularité est aussi gustative. Contrairement à la coco asiatique, la plus courante, la coco de Sao Tomé est plurielle. De nombreuses variétés sont mélangées au moment du pressage, chacune portant la typicité de ce terroir volcanique. Le processus de transformation est particulièrement respectueux de la coco : pression à froid et déshydratation lente à une température contrôlée conservent la saveur fruitée et subtile de la coco fraîche. La farine de coco est légère, riche en fibres et très pauvre en matières grasses. Sans gluten et particulièrement digeste, elle donne une saveur douce et suave aux crêpes, gâteaux, pains et autres desserts. Son goût de coco demeure discret, pour plaire à tous.
Issu du commerce équitable
La farine de coco peut être consommée crue. Particulièrement sèche et fibreuse, elle absorbe les liquides comme une éponge. Il est conseillé de ne pas dépasser 3 cuillerées à soupe par jour et par personne. – On peut par exemple l’utiliser pour préparer un « porridge cru » la veille pour le lendemain. Faire gonfler de la farine de coco dans un bol de lait/yaourt végétal toute une nuit au réfrigérateur permet d’obtenir une crème onctueuse. Ne reste plus qu’à l’accommoder ! – De la même manière, on peut ajouter de la farine de coco dans les smoothies à la place d’un produit laitier.
Sao Tome-et-Principe
— —

La farine de coco est le co-produit du pressage de la pulpe de noix de coco qui donne l’huile d’un côté, le tourteau de l’autre. Il est important de pouvoir le valoriser ! Ce tourteau est donc broyé pour obtenir une poudre ultrafine qui s’utilise à la manière d’une farine. La farine de coco « le bio pour tous » est issue d’une filière coco bio et équitable mise en place à Sao Tomé, petit État insulaire africain recouvert de cocotiers. Elle est bâtie autour d’une relation durable avec les producteurs. Un engagement sur trois ans, des prix garantis et l’existence d’un fonds de développement permettent à plus de 300 familles de ne pas vivre seulement au jour le jour, de se soigner, de s’équiper… Sa particularité est aussi gustative. Contrairement à la coco asiatique, la plus courante, la coco de Sao Tomé est plurielle. De nombreuses variétés sont mélangées au moment du pressage, chacune portant la typicité de ce terroir volcanique. Le processus de transformation est particulièrement respectueux de la coco : pression à froid et déshydratation lente à une température contrôlée conservent la saveur fruitée et subtile de la coco fraîche. La farine de coco est légère, riche en fibres et très pauvre en matières grasses. Sans gluten et particulièrement digeste, elle donne une saveur douce et suave aux crêpes, gâteaux, pains et autres desserts. Son goût de coco demeure discret, pour plaire à tous.

Issu du commerce équitable

La farine de coco peut être consommée crue. Particulièrement sèche et fibreuse, elle absorbe les liquides comme une éponge. Il est conseillé de ne pas dépasser 3 cuillerées à soupe par jour et par personne. – On peut par exemple l’utiliser pour préparer un « porridge cru » la veille pour le lendemain. Faire gonfler de la farine de coco dans un bol de lait/yaourt végétal toute une nuit au réfrigérateur permet d’obtenir une crème onctueuse. Ne reste plus qu’à l’accommoder ! – De la même manière, on peut ajouter de la farine de coco dans les smoothies à la place d’un produit laitier.

Sao Tome-et-Principe

— —